Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Breizh

Brève publiée en breton dans le n°174 (janvier 2016)
56- Le méandre du Blavet à la Becquerie en Hennebont
Au début du siècle dernier, des barges, le long des quais de Lochrist, près des forges d'Hennebont et ses mâchefers dont on ne sait que faire... Par chance en aval, à 5 km, existe un inutile méandre du Blavet inondable par fortes pluies et à marée haute, idéal pour les entreposer ! Les années passent : après 1945, ce méandre devient base logistique de l'OTAN, puis lieu de stockage pour la construction d'un pont routier, enfin, en 1973, décharge communale. En 2003, vient le temps de la réhabilitation et de divers projets. Le dernier ? L'agglo lorientaise voudrait y traiter les sédiments les plus pollués issus de sa rade puis les y stocker. Ensuite ? Un port à sec par dessus les vieux mâchefers, les anciens déchets et les sédiments nouveaux arrivés. Enfin une belle zone humide qui garde sa fonctionnalité, siècle après siècle ?! On a quelques doutes... PR

 

Brève publiée en gallo dans le n°172 (juillet 2015)
29- Foire à l'eau 2015 : encore un très bon cru
Les 28 et 29 mai derniers s'est déroulée la 12ème édition de la foire à l'eau au lycée de Kerbernez à Plomelin. Grâce au partenariat avec le Sivalodet, c'est maintenant un rendez-vous très attendu des écoles ayant participé toute l'année aux sorties et ateliers Eau et Rivières. Dans ce superbe site, avec des étangs, des zones humides, un cours d'eau et un beau parcours près de l'Odet, une vingtaine de classes s’est retrouvée autour d'un grand jeu de piste. Cette année, ce sont 16 ateliers qui ont été menés par les élèves de Kerbernez, une belle implication des lycéens donc, pour un exercice concret de vulgarisation scientifique. Les enfants se sont un peu perdus dans les différents espaces du lycée, mais se sont aussi retrouvés avec comme point commun d'être tous habitants d'un même bassin versant, de se partager l'eau de l'Odet. Enfin, cette année, 9 professionnels de l'éducation sont venus enrichir le programme de la journée avec des ateliers très variés. L'année prochaine, cap vers Fouesnant et le lycée de Bréhoulou. AB

 

Brève publiée en gallo dans le n°168 (juillet 2014)
Région - Qu'est-ce qui pue comme ça ? L'algue verte
Telles sont les premières paroles des aventures de Palmer, le célèbre enquêteur de René Pétillon, dans Palmer en Bretagne.

Ce personnage a été embauché comme garde du corps d'un homme riche, invité à passer le week-end sur une île de Bretagne avec des journalistes, des financiers, des personnalités parisiennes et de la jet-set... Palmer, qui a été coincé par la marée, observe tout ce beau monde du rocher où il s'est réfugié.
Cette BD présente à merveille leurs comportements, leur langage, leurs façons de penser, leurs querelles générées pour l'achat d'un tableau d'un peintre...
L'odeur et les ennuis provoqués par l'algue verte, les cochons et le lisier , le mareyeur typique, la maréchaussée, les danseurs de fest-noz, les touristes, la mer et ses coups de vent, les traditions... nous sommes bien en Bretagne, où Palmer mène son enquête perché sur son rocher.
Le 11 octobre 2013, René Pétillon devait répondre à la question de Jean-François Piquot, qui l'avait invité à débattre de la Bretagne et de l'environnement pour Eau et Rivières de Bretagne : " La BD peut-elle changer le monde ? ". A la fin de la conférence, le dessinateur du Canard Enchaîné, breton lui aussi, donna son accord pour adapter son récit en gallo et en breton. Ça vient de sortir chez Dargaud. Faites-vous plaisir en la lisant.

La version en galo comporte une introduction qui donne quelques clés pour la lecture, et vous trouvez en fin d'ouvrage un petit lexique gallo-français. AM

Brève publiée en breton dans le n°167 (avril 2014)
56 - Changement de représentant au Coderst
Pendant près de 12 ans, Camille Rigaud a assuré la représentation d'Eau & Rivières de Bretagne au Comité Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques du Morbihan. Son sérieux, son implication active, sa pertinence ont été applaudis le jour de son départ par les membres du CODERST. Certes, la tâche est parfois ingrate, le vote des associations minoritaires pesant si peu face à l'administration et aux élus qui votent généralement d'un seul homme en faveur des dossiers présentés. Mais notre association se doit d'y siéger pour interroger les projets trop souvent incomplets ou litigieux qui présentent un risque pour l'eau et les milieux aquatiques. Jean-Paul Runigo assure depuis janvier la représentation, auprès de Jean-Pierre Allot. JPR 

Brève publiée en breton dans le n°166 (janvier 2014)

29 - Plouhinec : Opération Biodiversité !
Depuis l'obtention du pavillon bleu en juin dernier et le début de la rénovation du moulin de Treouzien, les efforts se multiplient pour sensibiliser les habitants de Plouhinec à la biodiversité. Eau et Rivières, en partenariat avec la commune et le Conseil général, était aussi de la partie. Les promeneurs du sentier côtier de la plage de Mesperleuc'h ont ainsi pu découvrir le monde des libellules grâce à une exposition extérieure de l'association durant les mois d'octobre et novembre. L'ouverture de l'exposition au public et une sortie nature automnale a réuni grand public, élus et journalistes pour une après midi. Le programme s'est poursuivi à l'école avec de multiples ateliers (découverte des larves de libellules, chasse aux traces et indices et fabrication d'abris à insectes), autour du moulin de Tréouzien. AB

Brève publiée en breton dans le n°164 (juillet 2013)

22 - J'ai 10 ans !
Pas de chichis, pas de bougies mais un programme soigné pour fêter la 10ème édition de la fête du jardinage au naturel à Belle-Isle-en-Terre. Cette édition a encore une fois été un grand succès populaire, les stands, expositions et ateliers ont permis à plus de 3000 visiteurs dénicher des conseils sur le jardinage au naturel, du matériel, des plantes (à acheter ou à échanger) ou de découvrir les travail de dessinateurs engagés. Les différentes conférences ont fait le plein (environ 450 personnes au total) grâce à des intervenants de qualité : Philippe MUNIER, Michel BESSON, Hervé KEMPF.Cette fête était portée par une organisation sans faille, fruit du travail en commun des bénévoles et des salariés. Rendez-vous l'an prochain ! DLG/FD

Brève publiée en gallo dans le n°162 (janvier 2013)
29 – Intérêt manifeste pour la fonction de commissaire-enquêteur
Ce sont 25 personnes qui sont venues écouter attentivement Mme Danielle Faysse, Présidente de la Compagnie des Commissaires-Enquêteurs de Bretagne, à la soirée thématique de novembre. Que font les commissaires enquêteurs ? Comment le devient-on ? Vous retrouverez des informations sur notre site internet www.eau-et-rivieres.asso.fr, rubrique Sentinelles. CG

Brève publiée en breton dans le n°160 (juillet 2012)
29 – Grande Foire à l'eau au lycée de Bréhoulou !
Les 21 et 22 juin derniers, 309 enfants se sont retrouvés à Fouesnant à l'invitation d'Eau & Rivières pour une 9ème édition de la foire à l’eau humide et chahutée par le vent. Des conditions qui n'ont pas entamé le moral ni le ressenti des enfants et de leurs accompagnateurs, pas plus que celui des professionnels et amateurs de l'animation ! Dernier acte d’un programme de sensibilisation à l’environnement du Sivalodet, ces deux journées étaient l’occasion pour 14 classes, en passant de l’un à l’autre des 14 ateliers proposés, de prolonger le travail réalisé pendant l’année en compagnie d’Hugues Le Vaillant, animateur de l’association en Finistère sud. Créer de l’émotion par la réalisation d’expériences scientifiques, l’observation du plancton, l’écoute d’un conte, en laissant son imagination guider sa plume, en rencontrant un animateur passionné ou en jouant avec les objets buissonniers… voici une partie des plats du jour.) AK


Brève publiée en breton dans le n°158 (janvier 2012)
22 – Inventaire à refaire !
80 agriculteurs venus de tout le Trégor se sont réunis «spontanément » à Plouaret pour contester l'inventaire des zones humides réalisé dans le cadre du PLU sur la commune. L'occasion pour eux de dire : «On est assez grands et on connaît suffisamment nos terres pour leur dire ce qui est zone humide ou pas » ou « les 3 /4 du territoire nous appartiennent,il est de notre devoir de le préserver. Si nous laissons maintenant les choses qui nous appartiennent être gérées par d'autres organismes, notre agriculture nous échappera. »  Une demande d'annulation de l'inventaire réalisé par les techniciens a clairement été évoquée. Ce dernier avait pourtant été réalisé en concertation avec un groupe dédié composé notamment d'agriculteurs locaux... Là ; il y quelque chose qui nous échappe. DLG


Brève publiée en breton dans le n°157 (automne 2011)

56 – Oui au désenclavement de Lochrist, Non à la rocade nord d’Hennebont.
Le nécessaire désenclavement de la commune d’Inzinzac-Lochrist en rive droite du Blavet, est d’actualité depuis les années 70… Après une dernière étude en 1992, puis le rejet du projet lors de la première enquête publique de 1993, la seconde enquête de 1996 a approuvé le pire projet environnemental pour la vallée du Blavet : avec un remblai de 25 mètres de haut, le tronçon touche un bois départemental classé, et ni plus ni moins que 5 zones humides (et autant de cours d’eau), sans compter les chemins, la faune et la flore indigènes. L’utilité publique n’étant pas contestable et les recours étant terminés, les travaux vont commencer en 2012. Pourtant, une solution douce, moins coûteuse, avec rectification des virages de la voie communale du Temple, et un meilleur suivi des courbes de niveaux est possible : les services du conseil général du Morbihan ont la compétence pour le faire. La belle « trame bleue et verte » du SCoT du Pays de L’Orient adoptée depuis lors, le SAGE Blavet mis en place en 2007, le programme Leader, l’agenda 21 et les lois dites « Grenelle » n’y feront rien : on applique les lois d’il y a 20 ans, tout en tenant compte, gentiment, d’éventuelles compensations pour les zones humides et l’espace boisé.
Cinq associations, dont Bretagne Vivante et Eau et Rivières, essaient, depuis un an, de retarder l’échéance, mais la décision politique est déjà prise, aveuglément, au détriment de notre proche environnement ! Mais pas de problème, la vitesse et la voiture ont encore de beaux jours devant elles, malgré les beaux discours relayés par nos décideurs dans le brillant Plan de Déplacement Urbain de l’agglomération lorientaise…
D’ailleurs, il est plus que temps de s’y mettre : déjà, des aménagements le long de cette belle voie urbaine ont vu le jour : constructions de la caserne des pompiers décidée en 1995 avant l’enquête publique et d’un centre de gériatrie en 2010, en attendant le supermarché et… ? PR

 

crédits - mentions légales - plan du site - contact