Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


EDITO 140

COUP DE SEMONCE

La démarche est aussi rare qu’exemplaire.
Elle mérite d’être mieux connue.
Lassés de la pollution du Guindy, les élus du syndicat local de production
d’eau veulent connaître la vérité sur les causes de la pollution.
Pollution qui les avait contraints « à délivrer un eau non conforme pendant
plus de quatre ans » Comme leurs collègues des communes littorales avec
la marée noire, ils saisissent les tribunaux.
Pour le tribunal administratif de Rennes, la cause est entendue.
« Insuffisance des études d’impact environnemental des élevages, conseil
départemental d’hygiène qui n’a servi qu’à entériner des régularisations
ou à approuver des autorisations sans exercer la réalité de ses attributions,
carences du préfet dans le contrôle des installations classées,
retard dans l’application des directives européennes » ont estimé,
au nom du peuple français, les magistrats. Ils ont donc condamné l’Etat.
L’analyse –implacable- rejoint les critiques de multiples rapports officiels
qui s’inquiètent de l’affaiblissement de l’État, dans un domaine
où précisément, il est le garant de l’intérêt général.
Certes il est normal et légitime que la Justice soit la garante
et le dernier rempart du droit. Et le droit à un environnement sain
est un droit aussi essentiel que les autres.
Mais quand les tribunaux sont conduits périodiquement
à rappeler solennellement l’Etat à ses obligations techniques,
environnementales et morales c’est que quelque chose
ne fonctionne plus dans le système, que les dysfonctionnements
perdurent, que l’inefficacité est criante, que la machine est grippée, et,
qu’il faut, en un mot, redresser la barre.
Ce nouveau coup de semonce sera-t-il entendu ?
Provoquera-t-il une « rupture » salutaire dans l’indispensable démarche
vers la reconquête de l’eau ?
A nos nouveaux gouvernants de décider.

Jean-François Piquot (Porte-parole d'Eau et Rivières)

 

crédits - mentions légales - plan du site - contact