Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2014

Actu semaine 24/2014

Marées vertes :
le plan gouvernemental enlisé ?


Les algues vertes sont de retour sur les côtes bretonnes depuis la mi-mai. Ainsi à Bréhec (Côtes d'Armor), sur cette plage qui avait défrayé la chronique à l'occasion de la campagne publicitaire de FNE, les ulves ont à nouveau entièrement recouvert le sable.
plage

Quatre ans après son adoption par le gouvernement, le plan gouvernemental de lutte contre les algues vertes patine sur le terrain.
Les premières chartes de territoires, destinées à mettre en oeuvre les actions nécessaires à la réduction des flux de nitrates déversés dans les baies bretonnes, peinent à atteindre les objectifs - pourtant modestes - sur lesquels les acteurs locaux, au premier rang desquelles les chambres d'agriculture, se sont engagés.

Par exemple en baie de Saint-Brieuc, ni l'objectif de 1220 engagements signés par les exploitations agricoles pour faire évoluer leurs pratiques, ni celui portant sur les surfaces concernés par ces mesures, ne sont encore atteints, alors que le délai était fixé à fin 2013.  On en est même assez loin, puisque début mai 2014, trois ans après la signature de la charte, seulement 700 exploitations se sont engagées pour 20% seulement de la surface du bassin versant, soit 2400 hectares, bien loin des 11600 hectares de surfaces de bassin versant visés, objectif pourtant modeste.

En baie de Fouesnant, la situation est aussi assez difficile: si la charte a bien été signée le 11 mai 2012 et mise sur un engagement de 80 % des exploitations à améliorer leurs pratiques, changer de systèmes de production, ou restaurer des zones humides, il faut constater aujourd'hui que plus d'un tiers des exploitations manquerait encore à l'appel, ce qui bien évidemment met en cause la réussite de cette démarche volontaire.

De nouveaux délais ont été accordés par les financeurs de ce plan (Région, Départements, agence de l'Eau, État) jusqu'à l'automne 2014. Et les préfets ont rappelé aux acteurs locaux qu'à défaut du respect des engagements pris sur les bassins concernés, des mesures règlementaires seraient mises en œuvre.

Que penser de tout cela ?
1°) Il y a manifestement un malaise dans la mise en œuvre du plan, comme en témoigne l'absence de réunion du comité régional de suivi depuis le 23 septembre 2013 ...
2°) C'est sans doute dans le département du Finistère que les plans avancent le plus lentement :  et pour cause, la FDSEA de ce département, au lieu de se mobiliser pour en assurer la réussite, conteste les plans de lutte contre les algues vertes signés par la chambre d'agriculture ... dont elle détient la majorité, et dont elle occupe tous les postes de responsabilité... Comprenne qui pourra sur ce double langage, qui ne doit pas aider les agriculteurs à s'engager dans la démarche !
3°)  La position d'Eau & Rivières de Bretagne à l'égard de ces plans a été déterminée au cas par cas, en fonction de leur contenu, et de leur portée prévisible telle qu'elle avait été analysée par le comité régional scientifique. Ainsi, notre association a par exemple, approuvé le plan de la baie de Lannion et celui de Fouesnant, considérant que les compromis trouvés étaient suffisants pour permettre une amélioration sensible de la qualité des eaux, mais s'est abstenue sur celui de la baie de Saint-Brieuc.

La non atteinte des objectifs déjà parfois modestes de ces plans obligera l'Etat à faire ce qu'il a affirmé avec force depuis 2010 :  passer de démarches volontaires aux objectifs non-atteints à l'application de mesures règlementaires. Il devrait s'inspirer de l'efficacité avérée des limitations à 140 kg d’apport d'azote par hectare sur les bassins versants dits "contentieux" (captages non conformes à la directive européenne eaux potabilisables, tel l’Aber Wrac’h) pour les mettre aussi en œuvre à l'amont des baies à algues vertes. Cela serait plus efficace, plus rapide et coûterait beaucoup moins cher au contribuable !

Lire les courriers des préfets (.pdf- 870Ko)



  Réagissez à cette actu Page d’accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact