Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2014

Actu semaine 10bis/2014


Santé et environnement: les adhérents s'informent!


La chercheuse C. Chevrier en cours de présentation

Le mercredi 26 février, les bénévoles se sont réunis à Pontivy (56) afin de s'informer sur la relation entre santé et environnement. La formation, organisée par Eau & Rivières de Bretagne, s'est déroulée sur l'ensemble de la journée et a été l'occasion de lancer officiellement la nouvelle commission "pesticides et santé".

Le matin, le Docteur Lylian Le Goff a effectué une présentation générale de la santé environnementale où il a non seulement défini de manière claire et concise les termes essentiels de ce milieu, mais il en a aussi profité pour évoquer l'organisation du PRSE (Plan Régional Santé-Environnement) et le rôle important que peuvent y avoir les associations.
Mr Le Goff rappelle la définition de la santé de l'OMS qui nous dit que « la santé est un état de complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité » et donc que la gestion de la santé ne doit pas se limiter à celle de la maladie, mais aussi à une politique de prévention, aujourd'hui largement délaissée par les instances publiques.

L'après-midi, la chercheuse Cécile Chevrier (INSERM, Rennes) présente quant à elle, les premiers résultats de l'étude Pélagie, portant sur une cohorte mère-enfant de 3421 femmes enceintes en 2002, suivies sur le long terme (toujours en cours).

Cet exposé a mis en évidence la complexité du sujet et la difficulté de tirer des conclusions définitives sur le rôle de l'exposition environnementale aux pesticides, même si la suspicion augmente de jour en jour. Par exemple, un des résultats de l'étude vient tristement conforter d'autres études, la contamination généralisée de la population. En effet, sur les 600 femmes de la cohorte ayant subi des analyses urinaires, 95% avaient au moins un pesticide détectable, la moyenne détectée étant de 8 pesticides.

Les 35 bénévoles présents ont ensuite échangé et débattu sur les différents éléments de la journée, qui s'est finalement conclue par un résumé de Mme Le Coustumer, présidente de l'association.




  Réagissez à cette actu Page d’accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact