Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2014

Actu semaine 08bis/2014


Le SAGE de St-Brieuc validé après 7 années de travaux
Pour Célestin, le verre n'est qu'à moitié plein !

Le ramassage des algues vertes en baie St-Brieuc en 2013

Le SAGE de la baie de St- Brieuc a été validé par le préfet des Cotes d'Armor le 30 janvier dernier. Il marque l'aboutissement de sept ans de travaux pour les membres de la Commission Locale de l'Eau ou CLE dont fait partie Eau & Rivières de Bretagne. Célestin le Roux, un adhérent habitant à proximité de St-Brieuc très impliqué au sein de l'association depuis son adhésion en 2003, en est le représentant.

Le Pays de St-Brieuc :


Ce pays compte une population de 1800000 habitants (soit le tiers de la population du département), occupant 1/3 des 1150 km² de territoire (soit seulement 1/5 de la surface départementale). On y trouve 1600 exploitants agricoles travaillant 1/5 des terres et une concentration animale faisant partie des plus denses d'Europe.
La présence de plusieurs plages favorables au confinement sur estran le long des côtes de la baie de Saint-Brieuc, a amené à une prolifération croissante d'algues vertes en putréfaction, dégageant un gaz toxique mortel. Avec en conséquence, en 2009, un accident ayant coûté la vie d'un cheval et le sauvetage in extremis de son cavalier et, en 2010, la mort d'une horde de sangliers. Par ailleurs, on y trouve plusieurs captages d'eau potable (présentant un taux de nitrate dépassant la norme de potabilisation d'eau brute 50 mg/L) mis en contentieux en 2008 par la commission européenne, alors menacés de fermeture. Des améliorations sont constatées depuis quelques années mais elles restent insuffisantes.

Un Sage pour sortir par le haut ?


Plus généralement, la situation s'est aggravée progressivement depuis les années 1980, ce qui a conduit à plusieurs actions qui se sont révélées très insuffisantes. Afin de remédier à ces incidents persistants, une réflexion sur le SAGE de la baie de St-Brieuc est lancé en 2006. Il est basé sur un diagnostic réalisé au cours des années 2007-08, ayant permis de proposer plusieurs scénarios aux objectifs et ambitions diverses. Par la suite, un seul scénario a été retenu par la CLE, qui l'a décliné en un programme d'actions. Cependant, le scénario qui a été retenu par la CLE maintien le volume de production agricole et non celui des emplois actifs pourtant en d'ores et déjà en régression. La CLE a voté le plan de gestion durable du SAGE début 2013, avant d'être finalement validé par la préfecture des Côtes d'Armor en ce début d'année.
Côté associatif, sans s'opposer aux actions positives de ce plan, les 3 associations se sont abstenues du satisfécit d'ensemble, jugé insuffisant. ERB a rappelé sa position, après avoir convenu des avancées positives, justifiant l'abstention et non le rejet de ce plan. Le président s'est dépêché de dire que l'unanimité avait été obtenue, regrettant les abstentions et déplorant les désertions !


Lire l'interview de notre représentant


  Réagissez à cette actu Page d’accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact