Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

Actu semaine 5bis/2013


Quand un industriel s'assoit sur la réglementation...

La Niel se jette dans le Blavet à l'aval de Pontivy.

L'entreprise de chips ALTHO, située à Saint Gérand (56), a reçu un avis défavorable du commissaire enquêteur pour sa demande d'augmentation de production. Le motif principal : une production actuelle illégale, double de la production autorisée !

En 2003, la Société Altho a été autorisée à produire 10.000 t/an de chips, mais sa production n'a cessé de progresser ces dernières années... pour atteindre aujourd'hui environ 20.000 t/an de chips ! Ainsi, depuis 10 ans, l'entreprise déroge à la réglementation. Elle est aujourd'hui démasquée, à travers sa demande de régularisation.

L'infraction ne semble pas avoir été constatée par les services de l'Etat, ni aucune sanction prise à l'encontre d'Altho. Tous les éléments étaient pourtant sous les yeux de l'administration depuis des années... Eau & Rivières de Bretagne a donc décidé de porter plainte au vu de l'infraction au code de l'environnement.

Au delà de l'infraction avérée, la régularisation de l'exploitation pose problème pour la qualité de l'eau des ruisseaux de la Niel et du Cran, affluents du Blavet déjà en mauvais état, qui recevront une partie des effluents de l'entreprise. D'autant que la production de pomme de terre implique l'utilisation importante de pesticides dangereux pour les organismes aquatiques, notamment le chlorprophame, pour lequel aucune mesure n'a été présentée dans l'enquête publique...

Voir le rapport du Commissaire enquêteur


  Réagissez à cette actu Page d’accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact