Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

Actu semaine 20/2012

Les zones humides
de Notre-Dame-des-Landes
s'invitent à l'assemblée générale



Armelle Le Hir, présidente de Nature Avenir (44).

C'est devenu une habitude : l'assemblée générale annuelle d'Eau & Rivières de Bretagne est l'occasion de présenter l'action menée par une association locale adhérente.

L'AG 2012 tenue samedi 12 mai à DERVAL n'a pas failli à la règle. Après les traditionnelles présentations et débats sur les rapports moral, d'activité, et financier, approuvés à la quasi unanimité des 90 adhérents présents ou représentés, les responsables de l'association Nature et Avenir et qui œuvre sur les vallées de la Chère et du Don, affluents de la Vilaine, ont pu témoigner des atteintes à l'environnement vécues sur ce territoire situé à cheval entre les départements de Loire-Atlantique et d’Ille-et-Vilaine et de leurs actions.

Mais les échanges de cette 44ème assemblée générale ont essentiellement porté sur les zones humides menacées par le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. Armelle Le Hir et Julien Durand ont rappelé que 98 % des terres concernées par le projet sont des zones humides de deux têtes de bassins-versants.

Se pose dès lors la question de l'application des dispositions du SDAGE Loire Bretagne dont l'ambition est de préserver ces zones humides qui jouent un rôle fondamental de régulation et de protection de la ressource en eau, et constituent des zones de grand intérêt biologique.

Jo Hervé, Président d'Eau & Rivières de Bretagne, a proposé à Nature et Avenir et au comité de défense contre le projet d'aéroport, de participer dans les prochaines semaines à une réunion de travail sur la protection de ces zones humides.

 

crédits - mentions légales - plan du site - contact