Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2012

Actu semaine 07/2012

Plan algues Vertes, baie de la Forêt
Les associations jouent collectif


foto
Collectivités locales, Préfet du Finistère, Préfet de région, Président de région, Conseil Général,
Chambre d'agriculture, et l'invité de dernière minute, Hubert Meignen d'Eau & Rivières,
 qui en a profité pour rappeler à tous que la déréglementation des élevages
n'était pas un bon signal contre les algues vertes !


Samedi 11 février avait lieu à Fouesnant la signature finale du projet de territoire à très basse fuite d'azote de la baie de La Forêt, qui s'étire de Concarneau à Fouesnant. Après les baies de Lannion et de Saint-Brieuc, c'est donc au tour du Finistère de s'engager dans la contractualisation de chartes de territoire. L'objectif de ces contrats est d'atteindre moins de 10mg/l de nitrates à horizon 2027, et 30% de cet objectif dans les 3 ans (ce qui correspond à une baisse de 91 tonnes d'azote pour ce contrat).

La grosse sensation du jour était sans nul doute l'avis favorable donné sur le fil par les 3 associations de protection de la nature, impliquées depuis près d'une année dans les travaux du comité de suivi locale, l'Ass Sauvegarde du Pays Fouesnantais, Bretagne Vivante section Concarneau et Eau & Rivières. En effet, après avoir vivement critiqué le projet initial présenté en juin dernier, elles ont soutenu le comité de pilotage régional qui cet automne avait exigé des porteurs locaux un "enrichissement" du projet. Les associations avaient d'ailleurs constaté en décembre une nette amélioration des ambitions et objectifs poursuivis, tout en pointant plusieurs points qu'elles jugeaient en retrait (lire l'intervention des asso prononcée samedi lors de la signature).

Dans la dernière ligne droite, c'est la volonté affichée par les collectivités locales de conserver la maîtrise d'ouvrage de plusieurs opérations importantes (diagnostics individuels des exploitations et évaluations annuelles notamment) qui les a conduites à donner un avis favorable au projet. C'est donc avec un esprit d'équipe et de confiance qu'a été prise cette décision. Confiance dans l'avenir, confiance dans la capacité de chacun à respecter ses engagements et à mettre en oeuvre le changement de cap nécessaire à la réduction des marées vertes.

Le plus difficile reste à venir, d'abord sur ce bassin-versant pour aller chercher les 90 % d'adhésion au projet, mais plus largement pour le Finistère où trois autres projets doivent voir le jour dans les mois à venir. Et d'abord celui de la baie de Douarnenez, pour lequel l'avis du comité scientifique est très critique (voir le doc), rejoignant en cela l'avis donné par Eau & Rivières et l'association locale Baie de Douarnenez.

foto
Bretagne Vivante section Concarneau, Association de Sauvegarde du Pays Fouesnantais
et Eau & Rivières sur la même longueur d'onde

crédits - mentions légales - plan du site - contact