Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2012

Actu semaine 06/2012

Chasse aux oeufs...

Il fait froid, très froid, et la nature est en sommeil. Mais les amphibiens, eux, n'attendent pas le retour du printemps et, pour eux, la saison des amours a démarré ! Avec les températures très douces de début janvier, les grenouilles rousses ont déjà rejoint leurs sites de pontes, comme ici à La Gacilly.



Depuis, l'hiver et le gel sont arrivés... Les grenouilles ne sont plus là mais les pontes sont par endroits prises dans une glace qui ne fond plus depuis plusieurs jours. Avec le terrible manque d'eau qui sévissait déjà et qui a mis certaines mares à sec, l'année des amphibiens commence très difficilement... Le dégel est prévu pour bientôt, souhaitons que la pluie prenne la relève ! Et en grande quantité si possible !

Comment reconnaître nos amoureux ?

Dans les eaux stagnantes, avec un peu de d’entraînement, vous pouvez observer et reconnaître leurs pontes, sans forcément voir les adultes qui les ont déposées. La date (qui peut varier selon de climat de l'endroit où vous vous trouvez), le lieu et la forme de la ponte vous permettront de savoir de quelle espèce il s’agit.

  • La ponte est un amas d’œufs qui flotte dans des eaux peu profondes, par exemple dans les flaques des prairies humides. C’est la grenouille rousse, une grenouille plutôt trapue, de 6 à 10 cm, au museau court et arrondi. La couleur brune, rousse ou grise est plus ou moins tachetée de noir. C'est déjà la fin de saison pour elles puisqu'elles ont commencé à pondre dans les tous premiers jours de janvier en Finistère.
  • La ponte est un amas sphérique (de la taille d’une boule de pétanque) immergé et fixé à la végétation, trouvé dans une mare ou un étang. C’est la grenouille agile. Une grenouille plutôt svelte, de 5 à 7 cm, au museau plus long et moins busqué que la rousse. La couleur va du brun–roux au gris parfois très clair. La peau est légèrement tachée ou uniforme. Pour elle, c'est le moment !
  • La ponte est un cordon de quelques mètres, retrouvé en février-mars dans une mare ou un étang. C’est le crapaud commun. Lui, vous le connaissez, c'est celui du jardin, au corps ramassé et trapu, à la peau brune à grise très pustuleuse.
Pour les autres espèces, il faudra attendre un peu... En s’armant de patience et de bons yeux, en notant vos observations (espèce, nombre, date, lieu précis) et en nous les envoyant, vous contribuez à mieux connaître la répartition des espèces. Toutes ces observations serviront à actualiser l'ancien atlas des reptiles et amphibiens de Bretagne. A vos bottes !

Téléchargez notre petit guide des amphibiens
En savoir plus sur l'Atlas des amphibiens de Bretagne


crédits - mentions légales - plan du site - contact