Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

Actu semaine 49/2011                 Réagissez à cette actu

Saumon, une fidélité mal récompensée

Depuis quelques jours, c’est un spectacle fabuleux mais triste que nous donnent les saumons sur nos rivières bretonnes. Boostés par la remontée des débits suite aux pluies, ils multiplient les sauts pour tenter de franchir les déversoirs des anciens moulins et gagner les parties amont des rivières, là où se trouvent les meilleures zones de reproduction.

Remontée spectaculaire de saumons sur le Léguer
Vidéo Eau & Rivières - 5 décembre 2011


Après un voyage marin de plusieurs milliers de kilomètres, ils ont retrouvé la rivière dans laquelle ils sont nés, et mus par leur instinct et une ténacité exceptionnelle, ils en remontent le cours pour assurer leur descendance.

Certes cette année, les eaux sont exceptionnellement basses et l’étiage tardif. Mais l’abandon des moulins, la gestion déficiente des ouvrages, l’absence de passe à poissons alors que les saumons remontent de plus en plus tard dans nos cours d’eau, expliquent aussi ce triste spectacle des saumons s’épuisant saut après saut à franchir ces obstacles.

Il faut comprendre que le cumul d’obstacles –parfois 15 ou 20 sur le même cours d’eau-, la consommation d’énergie dépensée dans des dizaines de sauts infructueux, les blessures provoquées et aussitôt infectées à cause d’une eau de mauvaise qualité, réduisent les chances des saumons à parvenir en bon état sur les meilleures zones de frayères. D’autant que le saumon adulte ne se nourrit pas en eau douce, et qu’il épuise donc très vite ses réserves de vie …

Pour autant, il ne saurait être question de tomber dans l’excès et de considérer que tout déversoir de moulin constitue un obstacle, et que tout ouvrage doit être arasé au nom d’une nouvelle religion, la « continuité écologique ». Les mêmes, souvent impuissants à lutter contre les pollutions, l’assèchement des zones humides ou la destruction du bocage sont curieusement mobilisés aujourd’hui dans une guerre aux déversoirs qu’ils voudraient systématiquement supprimer ! S’il faut assurer la libre circulation des poissons migrateurs, objectif incontournable, ceci doit pouvoir se faire, en concertation avec les propriétaires d’ouvrages et les usagers des cours d’eau, au moyen d’aménagements adaptés aux caractéristiques de chaque ouvrage.

Un peu de bonne volonté, quelques moyens financiers, et les saumons du Leff, de l’Aven ou du Scorff continueront encore longtemps d’offrir à nos yeux émerveillés ce spectacle d’une nature sauvage et vivante !


Le Centre Régional d’Initiation à la Rivière  propose un programme d’animation sur le saumon :

. Exposition en plein air jusqu’au 19 décembre avec roggodes photos de Michel Roggo (une pointure internationale en matière de photos subaquatiques. Prix du BBC Wildlife en 2004, 2008 et 2010 entre autres)

. Animation le 27 novembre et le 4 décembre à 14h (inscription obligatoire)

. Atelier cuisine avec le chef du Relais de l’Argoat le 12 décembre de 10h à12h (il reste peu de place)

Il reste maintenant à croiser les doigts pour qu’il pleuve et que les saumons puissent remonter leur rivière natale.

Télécharger le programme

Infos : 02 96 43 08 39 ou crir@eau-et-rivieres.asso.fr

crédits - mentions légales - plan du site - contact