Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

Actu semaine 48/2011                 Réagissez à cette actu

Un déclin alarmant

Le saumon, espèce classée vulnérable

De récents travaux de recherche mettent en évidence une baisse alarmante du patrimoine naturel de l'Europe. Désormais une part importante des espèces de mollusques, de poissons d'eau douce, de plantes vasculaires entrent dans les espèces considérées comme menacées (en danger critique, en danger ou vulnérable) de la liste rouge de l'UICN (Union internationale pour la Conservation de la nature). Quelques 6000 espèces ont été évaluées; ainsi, et pour n'en citer que quelques unes, 44% de tous les mollusques d'eau douce, 37% des poissons d'eau douce, 23% des amphibiens, 19% des reptiles, 15% des mammifères et des libellules, 13% des oiseaux et 9% des papillons sont aujourd'hui menacés.

Les mollusques d'eau douce sont pour le moment les plus menacés. Un exemple, la grande mulette (Margaritifera auricularia), une espèce de moule d'eau douce, était autrefois très répandue alors qu'elle est à présent cantonnée à quelques cours d'eau en France et en Espagne. Elle est l'une des 2 espèces pour lesquelles un plan d'action a été conçu au niveau européen et des programmes d'action mis en œuvre. En Bretagne, c'est l'association Bretagne Vivante qui en assume la coordination (voir le site dédié).

Pollution, surpêche, pertes d'habitats, concurrence d'espèces exotiques sont autant de causes qui constituent des facteurs de classement de nombreux poissons d'eau douces dans les espèces très menacées.

Mollusques et poissons d'eau douce, amphibiens, libellules, "on constate que les écosystèmes d'eau douce européens sont véritablement soumis à des menaces graves qui nécessitent de toute urgence l'adoption de mesures de conservation" a déclaré Annabelle Cuttelod, coordinatrice de la liste rouge de l'UICN. Certes, des mesures de conservation  existent déjà  qui, selon cette même étude et lorsqu'elles sont bien conçues, affichent de bons résultats. Ainsi, nombre d'espèces protégées au titre de la directive "Habitats" de l'Union européenne et incluses dans Natura 2000 ont aujourd'hui de meilleures chances de survie ; une raison supplémentaire de bien utiliser ces outils.

crédits - mentions légales - plan du site - contact