Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

Actu semaine 17/2011                 Réagissez à cette actu

L'agriculture est une chose trop sérieuse
en Bretagne pour qu'elle soit confiée
 exclusivement aux agriculteurs ...




C'est le sens du message qu'ont adressé huit organisations (agricoles, consuméristes et environnementalistes - dont Eau & Rivières de Bretagne) au Conseil régional qui faisait à Pontivy la synthèse des débats organisés depuis le début de l'année sur l'avenir de l'agriculture et de l'élevage dans notre région. "Messieurs les élus, emparez vous des  questions agricoles", a demandé Pauline CABRET, jeune paysanne installée en bio en Centre Bretagne, a
u nom de ces organisations. Car il y a urgence sur de nombreux sujets : l'évolution des terres agricoles (la plupart du temps monopolisées par l'extension et la concentration des exploitations), la transition vers des exploitations plus respectueuses des ressources naturelles, l'amélioration de la valeur ajoutée de la ferme agricole bretonne - avant dernière région de France pour ce critère !

Pour les huit organisations, les choix pour l'avenir sont aussi simples que cruciaux. Si aujourd'hui 15 % des exploitations sont engagées dans l’agriculture durable et 35 % engagées dans l'agriculture industrielle, l’avenir des 50% des exploitations situées au milieu du gué dépend en grande partie du courage des politiques publiques. C'est pourquoi elles ont demandé au Conseil régional de s'engager sur un pacte agricole breton ambitieux et volontariste, qui fasse le choix de l’avenir en privilégiant clairement les exploitations et les filières qui répondent aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la Bretagne.
 
Lire la position des organisations


Toutes les actus
Page d’accueil
Soutenez-nous
Rejoignez-nous

crédits - mentions légales - plan du site - contact