Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

Actu semaine 27bis/2010                 Réagissez à cette actu

Qui fait quoi pour l’environnement ?


Des précisions sur les missions régionales et départementales des différents services de l‘Etat.

Une journée technique était proposée aux adhérents fin juin à Guingamp, pour faire le point sur la réorganisation des services de  l’Etat aux niveaux régional et départemental.

Elle a démarré par une intervention générale sur la nouvelle architecture des services à l’échelle nationale et à l’échelle départementale, où  le sous-préfet de Guingamp Marc DE LA FOREST-DIVONNE a souligné qu’à travers ces changements, c’était la reconnaissance du fait régional. Celui-ci a vocation à être le lieu de coordination et de décision pour la mise en œuvre de la politique de l’Etat au niveau territorial, pendant que les directions départementales interministérielles sont « celles qui font ». En ce qui concerne les liens avec les associations, les préfectures ont un rôle maintenant axé sur les instances de concertation. Les dossiers d’installation ne sont plus instruits dans les bureaux de la préfecture mais par les directions interministérielles (plus de doublon). Le problème du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux a aussi été évoqué.

Mme Florence TOURNAY, directrice du service Eau Environnement à la DDTM 22 (direction départementale des territoires et de la mer) a ensuite présenté de manière très précise et complète les missions de son service dans le domaine de l’eau, à partir de 7 entrées :
-Protection et connaissance du milieu aquatique
-Politiques territorialisées liées à l'eau
-Mise en œuvre de la Directive Nitrates
-Réponse au contentieux Eaux Brutes
-Mise en œuvre du plan algues vertes
-Mission InterServices de l'Eau (MISE)
-Autres missions liées à l'eau

Rappelons que la DDTM est issue d’une double fusion, d’abord de la DDE (direction départementale de l’équipement) et de la DDAF (direction départementale de l’agriculture et de la forêt), qui a donné naissance à la DDEA en 2009, puis de la DDEA et de la DDM (direction départementale de la mer) en janvier 2010.

Enfin, Mme Michèle VALLET, coordinatrice de la MISE, a expliqué les principes de la création de la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), issue de la fusion en janvier 2010 des DIREN (environnement), DRE (équipement) et DRIRE (industrie).


Actus 2010
Toutes les actus
Page d'accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact