Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

  Actu semaine 12/2010                  Réagissez à cette actu

Pesticides dans les eaux en Bretagne,
où en est-on ?


Illustration : V. Guillou

"Plus on cherche, plus on en trouve!" nous a-t-on annoncé lors de la présentation des résultats 2009 de la CORPEP (Cellule d'Orientation Régionale des Pollutions des Eaux par les Pesticides). Effectivement, sur les 10 cours d'eau suivis*, 105 molécules ont été quantifiées sur les 198 recherchées.

58 de ces molécules ont été relevées à des teneurs supérieures à 0,1µg/L (limite maximale réglementaire pour l'eau potable distribuée); 7 substances dépassaient même la concentration maximale autorisée dans les eaux brutes pour la production d'eau potable (2 µg/L). Avec une valeur record relevée dans la Flume (35) au mois de mai 2009: 30,2 µg/L de Nicosulfuron (utilisé pour le désherbage du maïs), soit plus de 300 fois la norme eau potable!!!


Certaines substances sont détectées dans plus de la moitié des échantillons; c'est le cas de l'AMPA (première molécule de dégradation du glyphosate) présente dans 65 % des échantillons, du bentazone utilisé pour le désherbage des céréales (63.7 %) ou du mécoprop également utilisé pour le désherbage des céréales (50 %). D'autres molécules, retrouvées régulièrement aujourd'hui, ne sont plus autorisées : l'atrazine, le diuron, l'alachlore... L'atrazine est toutefois encore présente dans 38,4 % des échantillons...



Conclusion de toutes ces données: la contamination des eaux des rivières bretonnes par les pesticides demeure préoccupante, car elle est due à une grande diversité de contaminants souvent présents et qui persistent.  Certains sont interdits depuis plusieurs années et sont toujours présents dans les cours d'eau, d'autres sont régulièrement responsables de pics élevés de concentration.

Conclusion de ces conclusions : même si c'était la dernière séance de la CORPEP**, il reste du boulot!

* Flume, St-Coulomb, Gouessant, Arguenon, Meu, Belle-Chère, Horn, Aven, Seiche, Ste-Suzanne.
** La CORPEP n'existe plus, les questions qu'elle abordait seront désormais traitées au sein d'un Comité Régional d'Orientation et de Suivi et de ses différentes instances.

Voir les résultats 2009 (1,65 Mo)

Retour au sommaire des actus 2010                          Retour à la page d'accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact