Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

L'info de la semaine 9/2009

 Réagissez à cette info


Captage, la politique du tuyau!

photo tuyau
Aux solutions préventives, les élus locaux et l'Etat ont préféré
la mise en place de kilomètres de tuyaux entre la Penzé et l'Horn.

Les travaux de création d'une nouvelle usine de pompage ont démarré à Taulé (en nord finistère) sur le Coatoulzac'h, affluent de la Penzé. Ces travaux, décidés par l'Etat, et acceptés par les élus locaux, sont directement liés à l'arrêt de la prise d'eau de Plouénan sur l'Horn. Celle-ci fermera le 30 juin 2009 pour cause de pollution de l'eau par les nitrates, comme s'y est engagé l'Etat devant la menace de sanction financière brandie par l'Europe.

Eau & Rivières de Bretagne avait depuis longtemps attiré l'attention des pouvoirs publics et des élus locaux du bassin versant de l'Horn sur la nécessité de protéger l'eau. Hélas, comme le dit si bien dans un rapport parlementaire récent la sénatrice Fabienne Keller, "ce cas est emblématique d'une tendance de notre pays à ne réagir qu'en dernière extremité" (rapport d'information du Sénat fait au nom de la commission des finances sur le suivi des procédures d'infraction au droit communautaire dans le domaine de l'environnement, séance du 18 juin 2008 - à télécharger PDF350 ko). Les pouvoirs publics ont laissé filer la pollution par les nitrates, et quand ils se sont réveillés, il était trop tard !

Le captage de Plouénan fermé, l'Etat aurait dû chercher d'autres solutions prioritairement sur le bassin de l'Horn : recherche d'eaux souterraines, réouverture de captages locaux abandonnés ces trentes dernières années... Au lieu de celà, il a choisi la facilité en allant installer un nouveau pompage sur le bassin voisin de la Penzé. Lors de l'examen de ce projet par le Conseil départemental de l'Environnement le 18 décembre 2008, la représentante d'Eau & Rivières s'est prononcée contre ce projet et a noté que la mise en place des périmètres de protection de ce nouveau captage est une nouvelle fois reportée à plus tard ...

On apprenait également par la presse locale que les agriculteurs de la Penzé, victimes des conséquences de la pollution provoquée par leurs collègues de l'Horn, s'opposaient manu militari à l'ouverture de cette nouvelle prise d'eau. La guerre de l'eau entre agriculteurs du nord finistère commence !


Voir les actus de l'année 2009
Voir toutes les actus

Page d'accueil

crédits - mentions légales - plan du site - contact