Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

L'info de la semaine 39/2008

 Réagissez à cette info


Amélioration du SDAGE : plus que quelques jours pour faire vos propositions
28 septembre 2008 à GUER (56) : la perte d'eau par évaporation est considérable à la surface des réserves collinaires et lors de l’aspersion des cultures
28 septembre 2008 à Guer (56) : la perte d'eau par évaporation est considérable
à la surface des réserves collinaires et lors de l’aspersion des cultures

L’automne est là, et le temps prévu pour la consultation sur l’eau arrive à son terme. Le 15 octobre, c’est la date limite pour que chacun puisse exprimer ses propositions d’amélioration du programme de gestion de l’eau. Pesticides, marées vertes, économies d’eau, abandon des captages… les enjeux pour une eau bretonne de qualité ne manquent pas. Chaque citoyen doit avoir à cœur d’y réfléchir et de participer à cette consultation.

C’est pourquoi Eau & Rivières de Bretagne propose une analyse de ce SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux). L'association a mis en évidence les avancées environnementales qui pourraient découler de l’adoption de ce texte majeur, mais également pointé les nombreuses et regrettables insuffisances qui en restreignent la portée. De ce fait, Eau & Rivières a listé 10 mesures prioritaires pour l’amélioration du SDAGE (ci-dessous).

Les signatures de soutien, lors des stands, débats publics, seront déposées à l’Agence de l’Eau au terme de la consultation.


Soutenir les 10 mesures prioritaires pour l’amélioration du SDAGE :

1. Supprimer l’utilisation de tous les détergents contenant des phosphates au plus tard en 2010

2. Protéger intégralement l’ensemble des zones humides, d’intérêt majeur ou banales

3. Systématiser pour les aménagements publics et collectifs la récupération des eaux pluviales et la réduction des surfaces imperméabilisées

4. Développer des politiques d’économies d’eau en préalable à toute création de barrage

5. Protéger et remettre en service chaque année au moins 5 captages abandonnés dans chaque département

6. Réduire d’un tiers les apports de nitrates a l’amont des baies envahies par les marées vertes avant 2015

7. Mettre en œuvre des systèmes d’agriculture durable sur au moins 30 % des périmètres d’alimentation des captages et, en zone vulnérable, réduire le cheptel au moyen d’aides publiques

8. Engager dans chaque département un programme de réduction de l’utilisation des pesticides afin d’atteindre l’objectif de – 50 % fixé par le grenelle de l’environnement

9. Restaurer le paysage bocager et inscrire sa protection dans les documents d’urbanisme pour préserver la biodiversité

10. Appliquer, enfin, le principe « pollueur-payeur » aux pollutions diffuses dues aux pesticides et aux nitrates.

crédits - mentions légales - plan du site - contact