Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

L'info de la semaine 37/2007

Réagissez à cette info

Le Président Sarkozy, l'agriculture et l'environnement

Le Président de la République se déplace mardi 11 septembre à Rennes ; à l’occasion de l’inauguration du SPACE, il doit y prononcer un discours sur l’agriculture.

A cette occasion, C. RIGAUD, Président d’Eau & Rivières de Bretagne, a adressé un courrier au Président de la République lui faisant part des inquiétudes de l’association au sujet du Grenelle de l’Environnement : « la question pourtant si urgente de l’eau est marginalisée et diluée dans le cadre des discussions actuelles du "Grenelle de l’Environnement" ».

 
Changer l'agriculture pour améliorer notre environnement

Eau & Rivières de Bretagne constate que : « Loin de la nécessité d’une « rupture » avec les politiques d’hier, les premières orientations retenues pour la protection de la ressource en eau constituent pour l’essentiel de simples vœux pieux à poursuivre les méthodes et les démarches très largement inefficaces du passé. Sans impulsion nouvelle de sa politique de l’eau qui implique de nouveaux outils notamment économiques et fiscaux pour réduire les pollutions diffuses, la France continuera d’être à la traine au niveau européen et s’exposera périodiquement à de nouvelles déconvenues ».

Ce déplacement du Président de la République consacré à l’agriculture intervient au moment même où les français se prononcent très clairement en faveur d’une vraie réorientation « environnementale »  de la politique agricole française. Dans un sondage diffusé le 9 septembre par le Journal du Dimanche et réalisé par l’IFOP (*), les français placent en tête des 14 mesures à adopter à l’issue du Grenelle de l’environnement, « la limitation de l’utilisation des pesticides en agriculture ». Les français veulent également « une réorientation des subventions agricoles au profit des pratiques respectueuses de l'environnement », ainsi que « le développement des cultures bio pour qu'elles occupent 10% des terres agricoles d'ici 5 ans » mesures placées au 3ème et 7ème  rang des priorités.

Eau & Rivières demande donc à Nicolas SARKOZY de donner un nouvel élan à la protection de l’environnement, en réformant en profondeur la politique agricole nationale, conformément aux attentes d’une majorité des français.

(*) : Sondage réalisé par Ifop pour TWBA Non Profit, par téléphone du 30 au 31 août auprès d'un échantillon de 955 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lire la lettre envoyée au Président (pdf - 59 ko)
Voir les résultats complet du sondage.

 Forum : Réagissez à cette info

 Voir toutes les actualités 2007

crédits - mentions légales - plan du site - contact