Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

L'info de la semaine 10/2007

Réagissez à cette info

Projet d'épandage de lisier du GIE Terre-Eau : la commission d'enquête rend son avis

A l'automne dernier, les associations d'Ille-et-Vilaine se sont mobilisées contre une demande du GIE Terre-Eau, basé à Etrelles dans la pays de Vitré (35), consistant à gérer un plan d'épandage collectif de 4000 hectares et 35000 m3 de lisiers. Ce GIE souhaite régler le problème des éleveurs porcins en ZES, en épandant les excédents de lisiers et autres déjections animales sur des terres agricoles situées dans d'autres cantons non excédentaires du département (voir actualité de la semaine 40/2006).

Les associations ont massivement marqué leurs oppositions à ce projet, le qualifiant de véritable pipe-line mobile de lisiers ! Elles ont organisé des réunions d'informations, et ont massivement déposé lors de l'enquête publique (voir actualité de la semaine 45/2006).

Cela faisait donc 4 mois -  depuis la fin de l'enquête publique, le 13 octobre - qu'était attendu l'avis de la commission d'enquête. Celui-ci est tombé début février : L'avis est défavorable. La commission a bien compris que ce projet apportait une solution à plusieurs éleveurs en exédent de lisiers, mais a souligné le manque de clarté du dossier et les lacunes de l'étude d'impact. Elle a également affirmer "que ce dossier, compte tenu des enjeux de reconquête de la qualité de l'eau en Ille-et-Vilaine, ne présente pas toutes les garanties de transparence et de fiabilité requises".

En décembre, Eau & Rivières avait écrit à la ministre chargée de l'environnement, pour lui faire part de son inquiétude et lui demander de se saisir de cette étude d'impact et de nous donner son avis sur sa qualité. Par courrier du 28 février 2007, Nelly OLIN n'a pas considéré opportun de donner suite, "compte-tenu du fait que la procédure est actuellement en cours, et eu égard à la maitrise de ce dossier par le préfet d'Ille-et-Vilaine".

Le dossier doit donc désormais passer  pour avis au CODERST (COnseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologique) le 17 avril prochain. Affaire à suivre.

Voir le courrier envoyer à  Madame la Ministre (pdf - 85ko).
Voir la réponse (pdf - 85).

Voir les actualités de l'année 2007.

crédits - mentions légales - plan du site - contact