Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

L'info de la semaine 23/2006

270 PERSONNES POUR LA REDUCTION DES PESTICIDES

Les pesticides : on en parle dans les journaux, on en voit des publicités à la télévision, on les utilise, on les mange, les respire… Mais quel est leur impact sur l’environnement, sur notre santé ? Sommes-nous obligés d’en utiliser ?

C’est à ces question qu’ont voulu répondre les associations "Eau & Rivières de Bretagne" et "Maison de la Consommation et de l’Environnement" (MCE), en organisant un colloque régional intitulé « Vers une réduction des pesticides, les collectivités et les particuliers en marche ».

Cette journée d'information, inscrite dans le programme « Eau et Pesticides : impact sur la santé et l’environnement », a eu lieu le 7 juin 2006 à Pontivy (Morbihan).



Elle avait pour but de :
- faire un point sur les connaissances actuelles en matière de contamination des milieux naturels et en matière d’effets sur la santé humaine,
- exposer le travail des associations pour la réduction de l’utilisation des pesticides,
- présenter les moyens de diminuer la consommation de désherbants chimiques, en évoquant les alternatives et les expériences des collectivités.

Ces sujets ont intéressé des participants venus d’horizons divers : élus locaux, responsables de services techniques, enseignants, responsables des services de l’Etat, techniciens de bassin versant, militants associatifs, mais également des professionnels tels que des paysagistes, conchyliculteurs, producteurs de matériels alternatifs, distributeurs d’eau, coopératives agricoles, bureaux d’étude…

Bien que régionale, cette journée a manifestement mobilisé au delà des frontières bretonnes : plusieurs participants sont venus d’Ile-de-France, Pays de Loire, région Centre, et même d’Alsace ! Ce qui laisse supposer que la Bretagne possède quelques longueurs d’avance sur les techniques efficaces permettant de se passer de pesticides.

Jean-François PIQUOT, porte-parole d’Eau & Rivières, a rappelé au nom des organisateurs que, déjà en 1971, les associations s’inquiétaient de la généralisation de l’emploi des pesticides et avaient interrogé les pouvoirs publics sur les risques pour l’environnement de cette banalisation.


Edwige DUCLAY, représentante du MEDD

L’exposé d’Edwige DUCLAY - du Ministère de l’Ecologie (Direction de l’eau) - sur la contamination des eaux bretonnes par les pesticides a démontré que peu de rivières étaient épargnées, et que le danger principal résultait de la présence simultanée d’un grand nombre de pesticides dans l’eau. Elle a ensuite présenté les grandes lignes du plan d’action que le gouvernement s’apprête à rendre public pour lutter contre la pollution des milieux et des ressources par les pesticides.

Sylvaine CORDIER - de l’INSERM de Rennes - et le Professeur Robert BELLE - du CNRS de Roscoff - ont ensuite évoqué les problèmes de santé liés aux pesticides. Mme CORDIER a fait le tour de toute la connaissance actuelle : les pesticides sont suspectés de provoquer des cancers et de faire baisser la fertilité des hommes. Le Pr. BELLE a ensuite présenté une de ses études, liée plus particulièrement au Round up et aux mécanismes moléculaires liés au cancer. Pourquoi le Roundup ? Parce que c’est la composition du Roundup qui provoque l’effet décrit, et non pas la seule matière active qui est le glyphosate.

Mikaël LAURENT, de la MCE et Gilles HUET, d’Eau & Rivières de Bretagne ont ensuite présenté le travail des associations du programme « Eau et Pesticides ». Ce programme inter associatif a débuté en 1998. Il résulte d’un partenariat fort entre les associations et les partenaires publics, afin de faire évoluer les pratiques et d'amener les jardiniers et autres utilisateurs non agricoles à une prise de conscience des effets nocifs des pesticides.

Depuis 1998, les actions ont été nombreuses :
- Information du public à travers 6 livrets, 5 expositions, 3 diaporamas, des interventions grand public, des portes ouvertes de jardins et une charte "jardineries" (signée avec des distributeurs) ;
- Information des professionnels et des futurs professionnels ;
- Enquêtes sur les lieux de vente ;
- Démarches pour faire appliquer et évoluer la réglementation.

L’après-midi était consacré aux alternatives existantes au désherbage chimique. Gérard ANGOUJARD - de la FEREDEC - a expliqué quels étaient les moyens pour ne pas utiliser de pesticides suivant 3 principes : désherber autrement, ne pas laisser pousser ou encore tolérer les mauvaises herbes…
Christelle LEPROUST et Jacqueline ESPECEL - de la mairie de Rennes -, suivies par Daniel BARRET - maire de Tréguidel (22) - ont ensuite présenté leur propre expérience. Ils ont expliqué leur démarche entreprise pour diminuer l’utilisation des pesticides par leurs services. Ces exposés ont démontré que les collectivités, qu’elles soient urbaines ou rurales, pouvaient parfaitement atteindre le « 0 pesticide » !

Daniel BARRET, maire de Tréguidel, a présenté ses méthodes pour réduire l'utilisation de pesticides

Jean-Michel DOKI-THONON - Directeur Adjoint de la DRASS Bretagne - a ensuite conclu le colloque en rappelant les enjeux de santé publique et les orientations du plan régional santé-environnement.

Un exemplaire des actes du colloque a été remis à chaque participant. Ce livret regroupe les textes des intervenants, ainsi que des annexes tels que l’arrêté préfectoral relatif à l’utilisation des produits phytosanitaires signé en avril 2005 par les 4 préfets bretons, le résumé de l’expertise INRA/CEMAGREF intitulé : « Pesticides, agriculture et environnement : Réduire l’utilisation des pesticides et limiter leurs impacts environnementaux »…

Vous pouvez vous procurer les actes du colloque pour un prix de 12 € franco de port.
Téléchargez le bon de commande (pdf - 136 ko).
Pour plus d'information, contactez Guénaelle LANEZ au 02 99 30 49 94 ou par mail : pesticides@eau-et-rivieres.asso.fr 


*Les partenaires financiers du programme sont : la DRASS Bretagne, la DRCCRF Bretagne, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, la région Bretagne, les conseils généraux d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor, du Morbihan et du Finistère, la ville de Rennes/SMPBR et Rennes Métropole.

Réagissez à cet article !

Voir l'info des autres semaines.

crédits - mentions légales - plan du site - contact