Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

L'info de la semaine 10/2006

LE  S.A.G.E.  DE  L'AULNE  EN  RADE
Il faut relancer la démarche

Fin janvier, le Conseil général du Finistère a pris la décision de surseoir aux travaux d’élaboration du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) de l’Aulne. Raison invoquée : les difficultés rencontrées auprès des autres collectivités territoriales pour mettre en place un établissement public territorial de bassin (EPTB) qui prendrait la responsabilité de concevoir et mettre en oeuvre le schéma. Le Conseil général a aussi suspendu sa participation aux études et travaux de lutte contre les inondations pour le même motif.

Cette décision intervient cinq ans après la définition du périmètre du SAGE par le préfet en juillet 2000, et la mise en place de la Commission locale de l’eau (CLE) chargée d’élaborer ce schéma en janvier 2001.

Eau & Rivières de Bretagne dénonce ce nouveau blocage de l’élaboration du SAGE. Déjà, en juillet 2005, les élus locaux mobilisés par le SMATAH avaient contesté l’état des lieux, pourtant objectif, au motif que celui-ci évoquait l’impact aggravant du canal sur l’eutrophisation des eaux de l’Aulne.

Pour notre association, l’absence d’un EPTB ne doit pas conduire à laisser le SAGE de l’Aulne en rade. La poursuite de l’élaboration du SAGE obligera tous les acteurs du bassin, et notamment les élus, à prendre leurs responsabilités pour gérer ensemble l’eau sur ce bassin versant. Elle les mettra au pied du mur et s’ils ne font rien, ils en seront comptables auprès des usagers et des citoyens. Surseoir aux travaux ne peut que réjouir ceux qui ne considèrent le schéma que comme une contrainte supplémentaire, et qui ne tiennent surtout pas à ce que des orientations de gestion cohérentes soient fixées et mises en œuvre localement.

Pourtant, l’Aulne doit être mieux gérée, protégée et surveillée. Elle cumule les handicaps entre sa partie canalisée, obstacle à la remontée des poissons migrateurs, les pollutions de toutes origines et l’eutrophisation de ses eaux. Les enjeux sont multiples : qualité des eaux et de la vie piscicole, protection des zones humides, alimentation en eau potable, inondations…

Aujourd’hui, la gestion de l’eau ne peut se faire qu’à l’échelle d’un bassin, dans un souci de cohérence et de solidarité. Les politiques sectorielles ou au coup par coup ont vécu.

Il faut que la réflexion lancée en 2001 se poursuive sans tarder, faute de quoi le SAGE de l’Aulne sera enterré. En été, la couleur du canal restera toujours aussi glauque, et les rares saumons ou anguilles ne seront plus que des curiosités du temps passé où la rivière avait encore un nom.

Eau & Rivières de Bretagne demande au Président du Conseil Général, au Préfet, et à l’agence de l’eau Loire Bretagne de prendre rapidement les initiatives indispensables pour relancer le Sage.

Voir l'info des autres semaines.

crédits - mentions légales - plan du site - contact