Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités 2017

Actu semaine 04/2017

Forte poussée de champignons en Janvier  !

photo queues de mouton
« Queues de mouton ». Du nom scientifique « sphaérotilus »

Les amateurs de champignons vont être déçus ! Ici, sur la commune d’Ergué-Gabéric  près de Quimper, point de cèpes, girolles ou pieds de mouton si savoureux, mais plutôt… des « queues de mouton ». Du nom scientifique « sphaérotilus », une espèce qu’on ne retrouve pas dans les sous bois, plutôt pas très ragoutante, mais seulement dans le lit des cours d’eau fortement pollués par des matières organiques hautement fermentescibles. 

Le coupable, la cidrerie industrielle de Lézergué, située à la source de ce ruisseau de 2 kms, affluent du Jet, qui déversait directement et sans traitement préalable ses effluents dans un fossé menant au ruisseau ; conséquence : un ruisseau  entièrement pollué, toute vie aquatique disparue, et ce en période de reproduction de la truite. La cidrerie, classée en ICPE* en 2014 après avoir  doublé sa production  (*Installation Classée pour la Protection de l’Environnement). Une ICPE qui avait sans doute oublié qu’elle avait des prescriptions très précises en matière de rejets. Cette situation semble t-il, aux dires de riverains, était coutumière dès l’automne à chaque démarrage des activités. L’année 2016, avec des débits très bas sur les cours d’eau, a permis de mettre en évidence  cette pollution, contrairement aux années précédentes où le débit du ruisseau était très fort.

Les services de l’Etat chargés du contrôle (DREAL) ont-ils satisfait à leur devoir de contrôle, depuis 2014 ? C'est ce que ERB demande au Procureur de la république de vérifier en déposant plainte dans cette affaire. Tout en suggérrant à ses nombreuses sentinelles de se montrer vigilants sur ce type d’activité. Il est en effet quand même incohérent qu’une entreprise produisant des produits de qualité, puisque labellisés AOC et AOP, n’ait pas spontanément une démarche environnementale visant à mieux préserver son propre  terroir.


 

  Réagissez à cette actu Page d’accueil

  L'info gratuite ça n'existe pas, soutenez notre association !

crédits - mentions légales - plan du site - contact