Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités 2015

Actu semaine 39/2015

 

Les contrôles environnementaux contestés

  épandage


La FDSEA des Côtes d'Armor a organisé il y a quelques jours le blocage d'une opération de contrôle environnemental diligenté dans une exploitation agricole de Plouaret, exigeant la suspension des contrôles du fait de la crise économique des filières porcines et laitières..

Reçue le lendemain de « cette opération de blocage » par le Préfet de Région Patrick STROZDA, Eau & Rivières de Bretagne a très fermement contesté la légitimité de cette manifestation, demandé au Préfet de Région de maintenir les démarches de contrôles, et exprimé sa solidarité à l'égard des agents de l'Etat en charge des contrôles environnementaux.

L'association a souligné devant le Préfet de Région que l'Etat, en ne contestant pas le discours ahurissant de la FNSEA selon lequel la protection de l'environnement serait à l'origine des crises agricoles et en donnant satisfaction à cette organisation (relèvement des seuils d'autorisation des porcheries et poulaillers industriels, relèvement des plafonds d'épandage...), avait lui même contribué à favoriser ce type de comportements.

Eau & Rivières de Bretagne a également insisté sur l'incohérence de cette organisation syndicale, qui demande à l'Etat de renforcer les contrôles dans le domaine de l’approvisionnement et de la distribution alimentaire, mais s'oppose aux contrôles dans les exploitations ...

Dans un communiqué diffusé le 18 septembre, le Préfet de Région a annoncé la poursuite des opérations de contrôles.

Eau & Rivières de Bretagne se réjouit  de cette décision et rappelle que les contrôles sont  indispensables : pour justifier de la bonne utilisation des subventions publiques conditionnées au respect de règles environnementales, pour permettre à la minorité d'exploitations non conformes de respecter leurs obligations et ainsi ne pas mettre en cause les progrès engagés sur les territoires, pour restaurer la qualité des eaux dont la pollution coûte si cher aux consommateurs et aux contribuables et ainsi assurer le respect du principe pollueur-payeur très peu appliqué dans les faits.


Lire le communiqué du Préfet de Région


  Réagissez à cette actu Page d’accueil


L'info gratuite ça n'existe pas, soutenez notre association !

crédits - mentions légales - plan du site - contact